Comment choisir sa sonorisation portable autonome ?

Si vous n’êtes pas familier de l’univers de la sonorisation, vous êtes en droit de vous demander que l’on qualifie de sonorisation portable autonome. Si vous connaissez, peut être aimeriez vous savoir comment la choisir, quelles sont les critères importants, quelle utilisation puis-je en attendre, va t-elle répondre à mes besoins ?

Sonorisation portable autonome

Qu’est ce qu’une sonorisation portable autonome ?

Dans un premier temps, définissons le terme de sonorisation. Il s’agit d’un système électro-acoustique permettant d’amplifier un signal sonore. Dis comme ça, c’est peut être un peu abscons. La sonorisation va diffuser votre son, que ce soit de la musique, une voix de façon a être entendu par un plus grand nombre de personne. Dans le cas d’une sonorisation portable autonome, le système peut s’affranchir d’alimentation secteur (le 240 volts de votre prise murale ). La sono est munie d’une batterie lui garantissant son autonomie. En général, de 5 à 12 heures. Pour le coté portable, l’enceinte ne doit pas dépasser les 30 kilos. A noter que de nombreux modèles sont équipés de trolley. ( Roulettes et poignée dans le même esprit que les valises)

Une sono autonome pour qui ?

Les utilisateurs de sonorisation portable autonome peuvent être très variés. Cela va de l’animateur micro, en passant par l’artiste de rue, l’association, l’entreprise qui souhaite communiquer lors de réunion, de séminaires, de présentation de produits. Chaque utilisateur aura son cahier des charges, avec des fonctions précises indispensables. Par exemple pour l’animateur, le micro sans fil est vital, alors que le musicien recherchera une reverb pour accompagner son instrument ou sa voix.

Comment choisir sa sono portable ?

Alors pour répondre au titre et la « grande » question de cet article, comment choisir sa sonorisation portable autonome, il est important de bien définir en amont ses besoins. Comme nous l’avons vu plus haut, chaque utilisateur aura une idée précise de son utilisation. Les critères de base pour une sono autonome polyvalente serait :

Une bonne autonomie
Personne n’aime tomber en « rade » de batterie en pleine prestation.

Une connectique complète
Pour les entrées, vous devez avoir à minima, une entrée ligne pour votre lecteur MP3, ordinateur, lecteur Cd …

Une entrée micro câble ( toujours un plus, vous n’êtes pas à l’abri d’une rupture de pile dans votre micro HF)

Une entrée Bluetooth, pour vous évitez les connexions câbles

Une sortie « Output line » pour éventuellement pouvoir ‘attaquer’ une autre sono pour augmenter la zone de diffusion.

Une puissance suffisante
Attention à ne pas vous laisser endormir par les chiffres enthousiastes de certains constructeurs. En général, l’unité de mesure est le watt. Il arrive que certains constructeurs communiquent en nombres de personnes. Il est important également de réfléchir en terme de qualité sonore.
En effet avoir une forte puissance avec une qualité du son très moyenne rendra votre sonorisation désagréable et inintelligible.
La mobilité est un élément à prendre à compte, surtout si vous avez prévu de vous déplacer souvent lors de la prestation en vous déplaçant de zone en zone.

About The Author

Reply